Une plume au service de votre communication

L’aqueduc de Bordeaux redécouvert

Voici un article en lien avec l’actualité archéologique récente sur l’agglomération bordelaise. Les découvertes de mosaïques rue du Ha à Bordeaux ont fait l’objet d’une très bonne publicité, pas la découverte suivante qui concerne également la période romaine.

En ce mois de novembre 2007, l’aqueduc de Bordeaux a une fois de plus été redécouvert à Villenave d’Ornon. En effet, le tracé de l’aqueduc de Bordeaux qui était empreint de la plus grande imprécision depuis le XIXème siècle, livre peu à peu ses secrets au fil des fouilles qui se succèdent à un rythme soutenu depuis l’an 2000.

 La découverte a eu lieu parallèlement à la rue Fernand Coin près de la Résidence Les Finances. Les fouilles menées sous la direction de l’archéologue Xavier Charpentier ont mis à jour un tronçon de 50 mètres dont l’état de conservation est tout de même digne d’intérêt.

Aqueduc de Bordeaux

Ainsi, l’aqueduc de Bordeaux, ou au moins une de ses branches, nous est peu à peu connu. Il est à ce titre étonnant que peu de publicité soit faite autour de ces intéressantes découvertes. Espérons que cela sera réparé dans le futur. A l’heure ou un musée consacré à l’aqueduc pourrait voir le jour à Villenave d’Ornon, l’aqueduc deviendra t’il un enjeu de la future campagne électorale ? Rien n’est moins sur.

Yannick Boutot

15 novembre, 2007 à 15:03


2 Commentaires pour “L’aqueduc de Bordeaux redécouvert”


  1. huguette curati écrit:

    Habitant à 200 mètres du site,je trouve surprenant que rien ne soit fait pour entreprendre des fouilles pour tenter de mettre à jour un peu plus de ce monument. Que va-t-il advenir?Va-t-on continuer la construction des immeubles au détriment de la sauvegarde du patrimoine?

  2. yannickboutot écrit:

    Bonjour,

    Tout d’abord, je tenais à vous remercier pour cette réaction.
    Ne sachant pas véritablement à quel site votre message fait référence, je me permets de vous répondre sur ces deux points.
    - Concernant les mosaïques découvertes rue du Ha, celles-ci seront démontées puis remontées dans un musée.
    - la partie de l’aqueduc qui vient d’être découverte sera quant à elle probablement détruite durant la construction des immeubles. Les autres vestiges découverts à Villenave d’Ornon se localisent quant à eux à Sarcignan et devraient faire l’objet d’une mise en valeur.

    Il ne semble pas en effet que ces vestiges puissent être sauvegardés. Néanmoins, d’autres fouilles devraient être entreprises sur le tracé supposé de cette branche de l’aqueduc de Bordeaux peut être par l’A.R.H.O. (Association de Recherches Historiques d’Ornon).


Laisser un commentaire